defisc
15 Mai 2020 à 14h04 - 99

Les placements atypiques en temps de crise

Les investisseurs dynamiques ont forcément subi quelques pertes économiques. Cela vient du fait qu’ils se positionnent souvent sur le marché boursier. Avec la crise sanitaire, les taux ont dégringolé, se traduisant en une nette baisse de leur revenu. Faudrait-il diversifier dans une telle situation ? Selon quelques spécialistes, malgré la chute de quelques actifs, il serait encore judicieux d’investir en bourse. En effet, quelques actifs survivent encore et leurs prix pourraient remonter à nouveau. Pour y parvenir, il faudra bien étudier l’univers financier afin d’anticiper les signes d’une éventuelle reprise. Sinon, vous pourrez toujours avoir l’avis d’un professionnel. Malgré le contexte difficile, investissementmalin.fr est là pour vous assister. Le site dispose de ressources susceptibles de vous assister dans l’investissement de votre argent.

Les placements à capital garanti

Si vous souhaitez investir en bourse, mais hésitez tout de même par rapport au contexte actuel, il existe d’autres options. Le placement à capital garanti en est une. Il n’y a pas de risques, le capital assemblé est assuré. Toutefois, le taux de rendement est moins important qu’avec des parts financières. Les intérêts n’évoluent pas au maximum, toutefois durant la crise, elles serviront de garantie. Des professionnels en ligne existent afin d’effectuer ce genre de placement dans les meilleures conditions.

L’investissement immobilier

L’investissement immobilier reste l’un des meilleurs placements à faire en 2020. Il fait office de valeur refuge en ce moment. Ce domaine reste complexe: Nous notons effectivement l’investissement dans la pierre, et celui dans la pierre-papier. En premier lieu, si le prix de l’immobilier est en pleine ascension, les taux de crédit restent bas. Les programmes introduites par l’État permettent également aux investisseurs de réduire leur impôt en acquérant des actifs locatifs. Nous parlons notamment du dispositif Pinel pour les logements neufs et la loi Denormandie pour l’ancien. Cette dernière propose un bénéfice fiscal pouvant atteindre jusqu’à 63 000 euros sur 12 ans. Du côté de l’investissement pierre-papier, les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) sont toujours aussi populaires. Elles sont rentables malgré l’impact de la crise.

Les fonds euro et les unités de compte

Ces différents supports sont disponibles dans les contrats d’assurance-vie. Vous avez sûrement pris la bonne décision en faisant le choix d’une souscription. Le contrat multisupport reste particulièrement bénéfique en combinant un capital garanti et quelques fonds plus risqués. Il vous permet ainsi de transférer votre argent d’un support à un autre. Pour cela, il vous faudra faire appel à un professionnel. Un spécialiste pourra notamment vous aiguiller sur l’optimisation de votre placement. Dans les unités de compte, vous avez accès à des part immobiliers (SCPI, OPCI) mais aussi des actifs mobiliers tels que les SICAV et les FCP.

Échangez concernant notre article

Défiscalisation

  1. 23 Mai 2020Comment financer un projet d’investissement Girardin industriel outremer ?121
  2. 2 Juin 2019Choisir entre la métropole et les DOM-TOM pour votre défiscalisation768
  3. 7 Mai 2019Défiscaliser un investissement dans l’immobilier neuf653
  4. 13 Nov. 2018Comment obtenir rapidement un crédit?897
  5. 9 Sept. 2018Réduisez votre imposition avec le dispositif immobilier Censi-Bouvard959
  6. 7 Juin 2018Quel statut fiscal adopter quand on devient loueur en meublé ?1017