defisc
3 Octobre 2018 à 07h27 - 66

Quel est le meilleur testament ?

Rédiger un testament, c’est prévoir sa succession et modifier les dispositions énoncées par la loi en vigueur. En effet, la loi prévoit que le patrimoine du défunt soit réparti en tenant compte d’une certaine proportion pour les héritiers réservataires et pour le conjoint survivant, par rapport à la quotité disponible.

Il est donc important de rédiger un testament de son vivant afin de rectifier ces dispositions, tout en restant dans la légalité. Trois types de testament au choix sont proposés : le testament olographe, le testament authentique et le testament mystique. Le choix se fait compte tenu de certains paramètres. Par exemple par rapport aux possibilités financières du testateur (certains testaments coûtent plus cher que d’autres), à l’importance du patrimoine, à la composition de la famille, etc.

Le testament le plus sécurisé

C’est le testament authentique qui est considéré comme étant le plus sécurisé : une fois enregistré, il est difficile d’y apporter des modifications. Quant aux héritiers, ils ne peuvent le contester, ni même y avoir accès. En effet, le testament authentique est déposé au fichier central des dispositions des dernières volontés par le notaire. Il ne sera ouvert qu’au moment de la succession proprement dite.

Le testament authentique : pour qui ? De ce qui précède, tout individu qui possède un patrimoine de valeur et d’une certaine importance pourra opter pour ce type de testament. Également recommandé pour celui dont la famille se compose de plusieurs héritiers, en ligne directe ou entre frères et sœurs, etc.

Comment se passe la rédaction d’un testament authentique ? C’est le notaire qui rédige les volontés dictées par le testateur. Ceci, en présence d’un second notaire ou de deux témoins, ainsi que du testateur lui-même. Une fois la rédaction achevée, le contenu du testament est relu à haute voix. Le document est ensuite signé et déposé au fichier central des dispositions des dernières volontés.

Le testament le moins onéreux

La rédaction du testament dit olographe ne nécessite aucune intervention notariée. Il s’agit du testament qui engendre le minimum de frais. C’est le testateur lui-même qui rédige le document de sa propre main, et qui le signe, sans oublier de le dater. Inconvénient du testament olographe : il n’est pas adapté dans le cas de la transmission d’un patrimoine assez conséquent entre plusieurs héritiers, dans la mesure où il ne revêt pas un caractère sécurisé, car non authentifié. De plus, il peut être égaré ou volontairement détruit si des héritiers dictés par des actes d’ingratitude arrivent à mettre la main dessus. Il est donc conseillé de toujours enregistrer ce testament au FCDDV, et donc de faire appel à un notaire pour ce service.

Le testament mystique, pour qui ?

Le troisième type de testament est le testament mystique. Tout comme le testament olographe, il est manuscrit, rédigé par la main du testateur, puis scellé dans une enveloppe. Le testament mystique est ensuite remis entre les mains du notaire. Personne, y compris le notaire, n’est en connaissance de son contenu. Celui-ci est enregistré au FCDDV, et ne sera ouvert qu’au décès du testateur. Ce n’est qu’à l’ouverture du testament que les héritiers prennent alors connaissance de la nature et de la part de leurs legs.

Outre la rédaction d’un testament, il est possible de préparer efficacement sa succession. Ce, en profitant d’un allègement fiscal tels les droits de donation et les droits de succession. Parmi les outils les plus puissants figurent la donation et le démembrement de propriété. Ces deux opérations se font eux aussi sous acte notarié, et réalisés du vivant du titulaire du patrimoine. À noter que l’éventuelle renonciation à un héritage n’est pas à exclure.

Échangez concernant notre article

Infos

  1. 7 Juin 2018Un courtier peut vous négocier le meilleur taux454
  2. 24 Mai 2018L’intérêt du business plan dans la création d’entreprise259
  3. 14 Déc. 2017Francis Lefebvre Formation, propose les meilleures formations fiscalités de France523
  4. 7 Déc. 2017Le choix d’un expert-comptable en ligne, un bon plan ?568
  5. 14 Nov. 2017Comment choisir le bon type de crédit?590